“Cela paraît complètement insensé de vivre dans un monde où ce genre d’inégalités subsiste. Même si vous voyez l’humanité sous son plus mauvais jour, vous pouvez toujours distiller l’idée que le monde tourne mieux quand les femmes vont mieux.”-MJ Delaney

Bien que nous ayons parcouru un long chemin dans la lutte pour les droits des femmes, il existe encore trop de disparités en matière d’égalité entre les sexes. C’est pourquoi il est nécessaire d’agir pour aller plus loin.

Pour ce faire, Project Everyone, en partenariat avec Getty Images, la Fondation Bill & Melinda Gates et SAWA (Global Cinema Advertising Association), ont décidé de détourner le tube interplanétaire des Spice Girls, « Wannabe” pour le lancement de la campagne Global Goals for Global Girls.  La vidéo met en scène des danseuses qui remplacent les 5 chanteuses et mettent en avant des panneaux avec des messages de revendications comme « une éducation de qualité pour toutes les filles », « la fin du mariage des enfants » ou encore « un salaire égal pour un travail égal ».

La réalisatrice anglaise MJ Delaney a été choisie pour diriger cette vidéo . Elle se dit ravie de participer à ce projet.

“C’était un job de rêve pour moi,” dit-elle.  « Non seulement je soutiens profondément les messages affichés dans la vidéo, mais je suis aussi une grand fan des Spice Girls. J’avais 9 ans quand « Wannabe » est sortie et c’est à partir de là que j’ai appris ce qu’était le « girl power » (pouvoir des femmes).”

Ce mantra « girl power » l’a façonné depuis son enfance. Il s’agit pour elle d’une philosophie forte pour sa génération.

“Je ne pense pas que ce soit une coïncidence si les filles qui ont grandi avec les Spice Girls sont devenues aujourd’hui des portes-paroles de mouvements féministes apparus ces dernières années. Depuis notre enfance, nous vivons avec ces thèmes qui défendent l’émancipation des femmes, et aujourd’hui, en tant qu’adultes dans un monde où l’injustice en matière d’égalité des sexes continue d’exister, nous assumons notre côté féministe pour faire bouger les choses », poursuit MJ Delaney.

“Je pense que l’influence de ce « girl power » ne devrait pas être sous-estimée ». “Il a donné à ma génération de femmes une nouvelle perspective. Il s’agit d’un vrai engagement de femmes pour aider d’autres femmes. Il n’y a aucune notion de compétition entre nous. Nous avons compris la valeur et le pouvoir des amitiés et des alliances. »

Pour MJ Delaney, il était important de choisir des femmes du monde entier pour cette vidéo. Cette diversité pouvait avoir un impact d’autant plus fort qu’elle permettrait de toucher différents publics.

“Lorsque je suis arrivée sur le projet, un de mes objectifs principaux était de m’assurer que nous avions choisi des femmes connues du monde entier qui allaient drainer leurs propres communautés de fans, » raconte-t-elle. “Je pense que ces types de films ont souvent tendance à trop s’inscrire dans ce que l’on connaît en Occident. Mais du coup, ils n’ont pas d’impact dans les pays dont ils sont sensés parler. C’est pourquoi il était extrêmement important d’avoir à l’affiche des personnalités d’Inde, du Niger ou d’Afrique du Sud aussi bien que des Etats-Unis, du Royaume Uni ou du Canada ».

La réalisatrice tenait aussi à ce que la vidéo rende hommage au clip original mais avec une dimension contemporaine pour toucher le public actuel.

“J’ai vraiment pris du plaisir à créer cette vidéo. Et en grande fan des Spice Girls, je me suis attachée à rester fidèle à ce que j’avais aimé dans la version originale. Nous avons ainsi glissé des petits clins d’œil dans le film, comme l’escalier de l’hôtel, le bus ou encore les jeux de jambes genre « coups de pieds ». Nous avons néanmoins dû procéder à quelques changements, notamment concernant les performances. J’ai demandé à toutes les filles d’adopter une attitude presque agressive. Nous voulions vraiment que ces filles exigent ces changements que nous attendons depuis si longtemps, » dit-elle.

“Au final, nous avons réussi à insuffler un vrai « girl power » dans cette vidéo avec : tous les âges, les styles et les milieux. Le résultat de ces individualités et ces femmes différentes donne une collaboration qui, je pense, est fidèle à l’esprit des Spice Girls.

Non seulement le casting était composé de femmes de tempérament, très diverses, mais l’équipe était aussi majoritairement féminine, y compris la reporter photographe, Véronique de Viguerie, qui a réalisé des portraits des femmes pendant le tournage.

Et, malgré la difficulté de tourner sur trois continents différents, elles ont réussi à créer une vidéo forte qui, souhaite MJ Delaney, jouera un rôle décisif dans ce combat pour le changement.

“L’objectif final de l’ONG Global Goals (Objectifs Mondiaux) est d’atteindre cette égalité à l’horizon 2030, » conclue-t-elle, « mais j’espère aussi que cette action permettra de parler d’une seule voix. Il existe aujourd’hui de nombreuses voix locales qui se battent pour la condition des femmes. Je trouve cela encourageant et inspirant, mais je pense qu’il est primordial de parler d’une seule voix internationale, qui résonne partout dans le monde, sur le sujet de l’égalité des femmes. »

 

Découvrez plus d’images du projet Global Girls sur Getty Images