“…C’est comme si quelqu’un nous avait dit : Voici toutes les images au monde. Lancez-vous. »

Parmi les millions de vidéos de 60 secondes publiées en ligne chaque jour, découvrez celle qui a relevé le challenge unique de se distinguer en racontant l’histoire de notre entreprise grâce à un montage d’images fixes et animées couvrant toutes les époques et les territoires possibles.

Le résultat : une vidéo belle et étonnante.

Entrez dans l’univers de l’éditeur Crandall Miller et son équipe chez Whitehouse Post. Avec The Motive, l’agence créative de Getty Images, ils ont réussi à donner vie au projet inattendu “In Search of Great” (A la recherche du meilleur). Ce projet est la dernière réalisation pour la campagne de marque de Getty Images présenté à l’occasion des Cannes Lions – Festival International de la créativité en juin.

“Se voir ouvrir les portes de la collection complète de Getty Images, c’est un peu comme entrer dans une salle au trésor. Il y a tellement d’images étonnantes.” sourit Crandall Miller. “Avoir accès à cette ressource illimitée nous a offert une liberté de création complète. Mais c’était aussi un énorme défi. C’est comme si quelqu’un nous avait dit : « Voici toutes les images au monde. Lancez-vous. »

Pour lancer la réalisation, l’équipe créative de The Motive a travaillé en étroite collaboration avec l’équipe d’experts internationale de Getty Images pour sélectionner les bonnes images qui allaient donner vie au projet. Les équipes de The Motive ont collaboré ensuite avec la société de production Whitehouse Post pour imaginer un script pour la vidéo que Crandall Miller pourrait utiliser comme point de départ. A partir de là, il a laissé les images le guider pour construire l’histoire.

“Ce type de projet repose sur l’exploitation d’une énorme quantité d’images et de séquences. Aussi, le plus important est de sélectionner les moments parfaits et de les assembler précisément pour raconter une belle histoire », souligne Crandall Miller. “Régulièrement, vous tombez sur un plan étonnant qui vous oblige à revoir le scénario. Vous avez intérêt à être flexible. Vous devez être capable de laisser le fil des images vous guider et vous aider à raconter l’histoire. »

La difficulté principale pour Crandall Miller n’a certainement pas été de trouver des séquences intéressantes mais de sans cesse les couper pour arriver à une vidéo de 1 minute alors que la première version en faisait 6.

“Vous taillez doucement, vous épurez l’histoire en ne laissant que les meilleurs moments », explique-t-il. “Parfois vous avez des images qui sont tellement belles qu’il est extrêmement difficile d’imaginer de les réduire. Alors vous prenez votre temps. C’est comme faire de la sculpture ou peindre, vous ajoutez des petites touches chaque jour, jusqu’à ce que le résultat soit parfait.”

Au-delà des séquences particulièrement inspirantes, Crandall Miller a aussi souhaité présenter dans la vidéo, la variété de médiums offerte et les différents types d’images.

“Je voulais montrer différentes textures et différentes techniques,” raconte-t-il. “Des images d’archives en noir et blanc à la vidéo numérique 4K.”

Malgré la diversité des images, ce sont les rapprochements entre elles qui permettent à la vidéo de se distinguer : le plongeur joue le prolongement avec le parachutiste ; les pingouins donnent l’impression de se superposer aux touristes sur la plage.

“Nous nous sommes servis de ces rapprochements comme technique amusante de narration visuelle qui permet de dérouler l’histoire », poursuit Crandall Miller. “Cela a nécessité beaucoup d’essais et aussi d’erreurs. La plupart du temps, vous vous mettez en quête d’une image spécifique et cette recherche déclenche une nouvelle idée. Et avant même de vous en rendre compte vous vous retrouvez complètement perdu, limite au fond du trou. Mais, au final, c’était tellement excitant de trouver le bon rapprochement comme celui entre l’effondrement de l’iceberg et le décollage de la fusée.

“Nous avions vraiment à cœur de tracer des lignes entre toutes ces images et ces sujets pour embarquer le public du début à la fin de cette belle histoire.”

 

Crédits :

Agence :  The Motive

Directrice de clientèle : Katherine DeTroy

Productrice : Hiba Abu-Baker

Directeurs de création :  John Foster et Kevin Doyle

Equipes éditoriales Getty Images et iStock : dirigées par Hugh Pinney, Gemma Fletcher et Brad Ralph

Société de production : Whitehouse Post Productions

Editeur : Crandall Miller

Direction musicale : Jessica Dierauer

Musique : Life Story de Ólafur Arnalds et Nils Frahm

Design sonore : Mr. Bronx Audio Post

Images : Pour obtenir la liste complète des contributeurs Getty Images dont le travail est présenté dans ce projet, explorez le tableau