Le miel est bien connu pour adoucir la gorge. Les corps des gens, c’est beaucoup plus inattendu..”

Le photographe Blake Little a recouvert de miel 90 modèles de tous âges, ethnies et sexes pour son dernier projet baptisé “Preservation.

Mais comment réussit-on à persuader des gens de se faire recouvrir de cette substance pour le moins collante ?

Couverture du livre

“Lorsque j’ai débuté le casting pour cette série, je n’ai pas expliqué aux personnes ce que je comptais faire. Je leur ai seulement dit qu’il s’agissait d’un projet artistique, » raconte Blake Little. “Et lorsqu’ils sont arrivés sur le lieu du casting, je leur ai montré des photos que j’avais déjà prises. Je pense que si je leur avais dit avant que je comptais les recouvrir de miel, sans qu’ils puissent visualiser exactement le résultat, ils auraient imaginé quelque chose d’érotique ! »

Blake Little a eu l’idée de cette série par hasard. Il photographiait alors un homme barbu, les yeux baissés, qui mangeait du miel avec ses mains.

images, miel, homme, barbe, getty images, blake little

“Il se passait quelque chose d’incroyable avec ce miel qui dégoulinait de ses mains sur son corps. A la fin de la prise de vue, j’ai eu envie de lui verser du miel sur la tête et cela a créé un effet inattendu, comme si cet homme était conservé dans de l’ambre.

De là est née l’idée d’un projet complet auquel seraient associés des gens ordinaires. Il a d’ailleurs trouvé certains des modèles sur le site de petites annonces américain Craigslist.

“Je voulais intégrer un large éventail de personnes, d’âges, d’ethnies et de sexes différents parce qu’il me semble que ce projet est profondément humain. Je souhaitais représenter toute la variété humaine.”

images, miel, fille, getty images, blake little

Les 60 images retenues pour le livre sont très éloignées des portraits de célébrités pour lesquels Blake Little est connu.

“D’habitude, lorsque je photographie des gens,” dit-il, “leurs regards et le contact visuel qui se crée avec l’objectif est primordial pour la photo. Mais, avec le miel, les modèles sont obligés de fermer les yeux. Pourtant, cette expérience offre une émotion physique unique qui finalement remplace l’émotion apportée par le regard.”

Les sujets sont pratiquement méconnaissables sous les couches visqueuses et c’est cela qui rend les images aussi fascinantes.

“Le miel a la capacité d’adoucir les traits des gens et je l’ai découvert en menant ce projet. Il « démocratise » les gens, dans le sens où il les fait se ressembler.”

images, miel, bébé, Riot, getty images, blake little

Un des sujets étonnants de ce projet est un bébé de 18 mois, Riot, dont les parents participaient au casting.

“Je prenais en photo le père du bébé allongé. Riot l’accompagnait et se collait contre son père recouvert de miel. Voilà comment il s’est retrouvé lui aussi en photo.” L’image fait d’ailleurs la quatrième de couverture du livre.

Malgré les coûts associés à la ré-utilisation de plusieurs milliers de livres de miel (Blake a tenu à recycler le miel sur chaque prise de vues), le photographe souhaitait utiliser une ressource naturelle.

“J’ai pensé me servir d’un liquide alternatif mais le miel a une qualité inégalable et c’est une référence directe à la nature.”

images, miel, danseuse, Lindsay, getty images, blake little

Beth Wachtel, éditrice sénior de contenu créatif chez Getty Images, travaille en étroite collaboration avec Blake Little. Elle est aussi une grande admiratrice de son travail.

“Avec son projet « Preservation », Blake apporte sa vision créative unique sur le sujet de l’humain (et canin), souligne-t-elle. « Il nous permet de repousser les limites de ce que l’on s’attend à voir dans les banques d’images.”

Les photos étonnantes de Blake Little ont souvent fait les Unes des journaux dans le monde, mais ce n’était pas intentionnel.

 

images, miel, homme, nu, Devion, blake little, getty images

“Je ne pars jamais avec un message en tête », conclut-il. “J’ai juste envie de créer de nouvelles images qui soient à la fois convaincantes, uniques et intéressantes. Je ne cherche pas à affirmer quelque chose. Mon travail, il me semble, est beaucoup plus « organique » que cela.”

Commandez le livre “Preservation”.

Découvrez plus d’images de Blake Little : avec ou sans miel