« Il arrive qu’un petit détail nous frappe seulement une fois que la photo a été prise. »

En un clin d’œil, le photographe Tim Flach a transformé le sage hibou en un drôle d’oiseau étonnamment humain.

Tim Flach souhaitait proposer une image différente du hibou. Loin de la traditionnelle représentation de l’oiseau aux grands yeux et au regard perçant. Pour y arriver, il s’est appuyé sur un petit détail qui change tout : capturer l’oiseau avec les paupières presque fermées.

« Je ne voulais pas de l’image prévisible du hibou qui vous fixe avec ses grands yeux bruns tout ronds, » explique-t-il. « J’ai vu qu’il avait de beaux yeux, mais je trouvais que ce clignement de paupières, à peine entrouvertes, serait vraiment plus intéressant. »

Le hibou fait partie des créatures animales que Tim Flach met en scène dans sa série de photos « More than human » (Plus humain). Il y explore les différentes manières que les gens se font des représentations des animaux et des caractéristiques qu’ils associent à chacun.

« J’ai toujours été intéressé par la façon dont nous appréhendons les animaux. La manière dont nous leur attribuons des caractéristiques humaines m’intrigue profondément. Au même titre que les histoires que nous nous créons à propos d’eux, » raconte Tim. « Le hibou est devenu un symbole de la sagesse. C’est curieux car c’est loin d’être une animal intelligent. Et cela m’interpelle et me dit que la métaphore exprime le contraire. »

Le photographe Getty Images Prestige Tim Flach a appris à toujours conserver un esprit ouvert lorsqu’il photographie des animaux, souvent imprévisibles. La clé, dit-il, est de rester à l’affût pour être prêt à saisir les instants inattendus.

« Le détail qui ne vous saute pas aux yeux peut finalement avoir beaucoup plus d’impact sur notre imagination que quelque chose qui semble, au premier abord, plus évident. J’ai été complètement surpris ici par la beauté des paupières. Je ne soupçonnais même pas que les hiboux avaient des paupières duveteuses avant cette séance. « C’est ça la magie de la photo : vous permettre de vous arrêter sur un fragment de moment que vous n’auriez pas été capable d’observer en temps normal. »

L’un des objectifs de Tim Flach est d’humaniser l’animal dans ses portraits et de permettre, d’une certaine manière, au public de s’identifier. Dans cette image, le hibou ferme les yeux et ses longs cils se dévoilent, rappelant les yeux de l’humain. C’est à la fois bouleversant et captivant.

« Souvent, dans mon travail, je traite ces sujets en m’appuyant sur l’art du portrait humain, » explique Tim. « Regarder un portrait d’animal, comme si c’était celui d’un humain, nous engage davantage émotionnellement et nous aide à nous définir. Nous associons l’expression et les paupières de ce hibou à ceux d’un humain et le résultat, il me semble, c’est que la connexion se fait. Ce sont ces petits détails qui nous touchent. »

 

Voir plus de portraits d’animaux étonnants par Tim Flach sur gettyimages.com. Découvrez-les dès à présent.