“Les êtres humains sont complexes et imprévisibles. Pourquoi les visuels de marque ne le seraient-ils pas aussi ?” – Lauren Catten, Directrice artistique chez Getty Images

L’imagination est l’un des quatre facteurs clés qui rendent une image puissante. La surréalité, une de nostendances visuelles incontournables de 2016, peut facilement la stimuler.  

La raison est simple : ces compositions surréalistes originales, voire particulières, déclenchent un sentiment de plaisir dans le cadre d’une expérience inattendue. L’esthétique a le pouvoir de transformer un sujet ordinaire en quelque chose de nouveau et passionnant. Elle permet d’aider une marque à se distinguer dans un flot d’images qui se ressemblent. Elle rend ainsi le contenu empreint de surréalité mémorisable et laisse une impression durable. Et, grâce à ses visuels psychédéliques, particulièrement immersifs, elle jouit d’un large pouvoir d’attraction.

Les images associées à la nature offrent des métaphores puissantes qui fonctionnent bien dans ce domaine. Elles laissent une large place à l’interprétation de chacun et réussissent à créer des liens forts avec votre contenu.

Découvrez quelques conseils sur comment utiliser la « surréalité » pour illustrer certains concepts :

Développement de son activité

Vous pouvez illustrer des sujets qui évoquent le développement de votre secteur d’activité ou votre chiffre d’affaires avec des photographies d’une flore qui s’épanouit. Avec une touche de fantaisie, les images de plantes et de végétations verdoyantes peuvent être utilisées bien au-delà d’un blog de jardinage. Elles renvoient ainsi à l’idée d’efforts fructueux dans tous les domaines.

Chiffres, données et indicateurs

Un contenu associé avec des données et des indicateurs fonctionne bien avec des images très qualitatives qui privilégient les textures, les formes et les répétitions que l’on peut trouver dans la nature. Vous pouvez utiliser, pour un rapport d’activité trimestriel, un visuel abstrait en lien avec la saisonnalité. Pour des blogs, des articles ou des documents internes, pensez aux images qui représentent un élément quantifiable intégré dans une belle composition visuelle.

Santé et bien-être.

Pour les secteurs de la santé et du pharmaceutique, privilégiez des superpositions d’images douces pour tenter de vous démarquez. Ces visuels qui se superposent jouent sur les proportions et les doubles expositions. Ils offrent des pistes particulièrement créatives pour illustrer des sujets ayant trait au bien-être mais aussi plus durs comme la maladie mentale, en apportant des nouvelles couches de sens.

Invention et innovation

Pour illustrer l’innovation ou tout autre contenu en lien avec la notion de leadership, faites des choix inattendus d’images qui jouent sur la couleur, la lumière ou encore la profondeur de champ. Des tonalités vives accrocheront particulièrement l’œil. N’hésitez pas à utiliser des images qui, grâce à une mise en scène et des contours flous, mettent en évidence un détail en particulier.

Concepts financiers et bancaires

Les banques et organismes financiers pourraient essayer de « pimenter » leurs communications en choisissant, pourquoi pas, des paysages psychédéliques en fond ou en en-tête d’images. Pour les secteurs d’activités pour lesquels il est parfois difficile de raconter une histoire visuelle ou conserver un engagement avec les images, la surréalité peut se révéler très efficace lorsqu’elle est bien utilisée.

Beauté et parfums

Les marques de beauté qui affichent dans leurs formules des extraits de plantes, de fruits ou de fleurs peuvent chercher à sortir du lot avec des compositions inattendues qui valorisent des angles abstraits et des gros plans exceptionnels. Une pointe de couleur intense conjuguée avec un élément surprenant pourra facilement attirer l’attention et susciter la curiosité.

Chaîne d’approvisionnement, systèmes et distribution

Pour les activités liées à la distribution ou à l’approvisionnement quel que soit le secteur, sachez qu’elles se marient bien avec les images kaléidoscopiques. Elles peuvent évoquer le réseau ou la durée d’une action grâce à des éléments de design comme la réfaction, la reproduction ou encore l’abstraction. La modernité et la dimension technologique de ce type de formes créent un mélange original : « quand le psychédélique rencontre Photoshop ». Et finalement, cette réalité alternative devient un bon moyen de retenir l’attention.

Parcourez plus d’images de surréalité sur iStock by Getty Images.