Chaque jour, les éditeurs photo de Getty Images posent un regard quasi instantané sur tous les événements qui se déroulent, partout dans le monde. Le volume d’images qu’ils réceptionnent en flux continu est impressionnant. Leur rôle : sélectionner les meilleures. Découvrez les images qui ont le plus marqué et inspiré notre équipe d’éditeurs photo en 2016. En espérant qu’elles vous touchent aussi :

Jim Dyson
Responsable photo, Londres

“C’est l’une des photos qui m’a le plus bouleversé. Elle montre d’une manière crue, toute l’horreur et le chaos de la lutte des migrants et notamment le sort des enfants. Etre confronté à des images aussi dures, au quotidien, pourrait nous rendre insensibles. Cette image en particulier m’a touché. Peut-être encore plus parce que je suis devenu père de jumeaux cet été. L’expression sur le visage de ce bébé est à la fois adorable et déchirante.”

Ker Robertson
Editrice photo senior, Londres

“L’image qui m’a le plus marqué est celle de Tina Weirather lors du super G de la finale de la Coupe du monde de ski alpin à Saint Moritz . Lorsque tous les ingrédients sont réunis : l’action, le paysage, la météo et la dimension dramatique, je trouve que les images de sports d’hiver sont les meilleurs clichés sportifs. Dans ce cas précis, le photographe, Matthias Hangst, bien positionné, s’est appuyé sur son savoir-faire et le potentiel de son appareil photo pour saisir ce moment mémorable. »

Andy Kiss
Editrice photo senior, New York

“Tout au long de la campagne électorale américaine, nous avons vu tellement d’images des candidats, Hillary Clinton et Donald Trump, où les émotions se lisaient sur leurs visages. J’aime cette photo parce que justement sa puissance vient du fait qu’ils essaient ici de les retenir. Ce cliché a réussi à saisir toute l’amertume et la déception contenues par Hillary Clinton et ses partisans lors de l’annonce du résultat. »

Ruby Wallau
Editeur photo, Los Angeles

“Ce que je préfère dans mon métier d’éditeur c’est lorsqu’un photographe réussit à me surprendre. Pour moi, cette photo se distingue non seulement par sa composition parfaite, la lumière et la force du moment, mais aussi parce qu’elle laisse deviner la personnalité de celui qui se trouve derrière l’objectif. Le photographe Lintao Zhang a pris le temps d’imaginer quelque chose d’inattendu durant la prise de vue. La photo ne se concentre pas sur la mode ou le mannequin. Elle se sert des silhouettes et des filtres pour capturer un moment d’élégance. J’aime lorsque nos photographes prennent des risques en ne photographiant pas uniquement des photos attendues d’un événement.

Victoria Middleton
Editrice photo senior, Londres

“Je travaillais de nuit quand le photographe Carl Court a envoyé cette image et je me souviens à quel point j’ai été retournée. L’innocence de ce garçon, âgé de 7 ou 8 ans, pédalant sur son vélo tout en fixant le photographe, juxtaposé sur ce qui semble être un paysage en feu sans fin. L’image nous attire et nous interroge sur ce que sera l’avenir de cet enfant et de sa famille et plus largement tous ceux touchés par l’organisation Etat islamique. Dans un monde inondé d’images, ce visuel a retenu toute mon attention et m’a fait réfléchir. »

Jerry Fiandaca
Editeur photo, New York

“De 2016 on se souviendra des divisions et des surprises politiques, de l’horreur du terrorisme et de toutes les stars qui nous ont quittés. En tant qu’éditeur, confronté chaque jour à des images des événements les plus terribles, il est facile d’oublier les belles choses. Mais si vous me demandez ce que je veux retenir, je vous parlerais des formidables moments sportifs que cette année nous a offerts. Il aura fallu attendre 108 ans pour voir les Cubs de Chicago remporter leur premier titre de série mondiale contre les indiens de Cleveland et, bien sûr, les Jeux olympiques de Rio. Pour moi, cette image de la coureuse Nikki Hamblin qui vient en aide à sa concurrente Abbey D’Agostino illustre parfaitement ce que devrait être l’esprit des olympiades. C’est l’idée d’un monde uni, où chacun peut mettre ses différences de côté pour reconnaître notre humanité commune. »

Hilary Markiewicz
Editeur photo, New York

« Cette photo de Barack Obama par Alex Wong me fait sourire chaque fois que je la regarde. En train d’imiter ses filles qui prennent des selfies avec leurs téléphones, c’est le père de famille que l’on voit ici plus que le président. En tant qu’éditeur, ce sont ces instants d’un président avec un grand sens de l’humour, plaisantant dans ce rôle de « papa farceur » qui me manqueront le plus après son départ en janvier.”

Michael Bocchieri
Editrice photo senior, New York

“J’ai vu beaucoup d’atterrissages de navettes spatiales, mais cette image de la NASA par Bill Ingalls a une valeur historique particulière. Bill Ingalls a réussi à photographier le vaisseau spatial Soyouz depuis un hélicoptère russe, alors qu’il dérivait dans les nuages. Le commandant de la NASA Scott Kelly et les cosmonautes russes Mikhail Kornienko et Sergey Volkov de l’agence chargée du programme spatiale russe Roscosmos se trouvaient dans la navette. Scott Kelly et Mikhail Kornienko venaient d’achever une mission record d’une année à bord de la station spatiale pour recueillir des données sur l’effet de l’apesanteur sur le corps humain à long terme. C’est une petite étape dans le long parcours nécessaire pour, un jour, établir un campement humain sur Mars. Mars est la planète de notre système solaire la plus propice à accueillir des habitants. Il me semble d’une importance capitale dans l’avancement de la race humaine d’étendre notre portée au-delà de la Terre. »

Chelsea Guglielmino
Editrice photo senior, Los Angeles

“En tant qu’éditrice photo Célébrités et Mode, cette image résume parfaitement 2016 pour moi. Elle évoque la cyberculture, le voyeurisme et les lignes floues avec une œuvre originale. La peinture murale de Scott Marsh s’inspire d’un mème (d’imitation) de Jen Lewis, lui-même créé à partir d’une image du photographe Getty Images Jason Merritt. La photo signée Brendon Thorne renvoie finalement la propriété de l’image à Jason Merritt. La boucle semble bouclée et je pense aux mains dans le cadre. La personne qui prend l’image en photo va probablement la poster sur Instagram. Et tout recommence !”

Krystal Grow
Editeur photo, New York

“En tant qu’éditeurs photo sur les actualités internationales, nous avons à la fois le privilège et la charge de réceptionner des photos des événements majeurs, parfois tragiques, parfois victorieux. Cette image a été prise le lendemain de la fusillade d’Orlando. Des centaines d’américains se sont rassemblés en hommage aux 49 morts et 53 blessés lors de la pire tuerie qu’ait connu l’Amérique. Après toutes les images de tristesse, de chaos et de désespoir reçues dans les heures qui ont suivi la fusillade, la photo de David McNew illustre l’amour, la force et l’unité. Elle est particulièrement touchante et forte car elle nous rappelle combien la photographie a le pouvoir d’informer mais aussi de véhiculer des idées et des émotions avec grace et beauté. »

Sarah Morris
Editrice photo senior, Los Angeles

« Les images de la fashion week sont sans doute les plus agréables à éditer. L’éclairage, la mise en scène, les maquillage et le stylisme inspirent les photographes et leur permet d’être très créatifs. Cette image des coulisses du défilé de Antonio Marras, pendant la fashion week de Milan, en est un bel exemple. Les tons profonds de l’arrière-plan et les lèvres du modèle contrastent avec sa peau claire. L’utilisation subtile des filtres pour créer un effet de mise au point douce sur les contours guide l’attention du spectateur sur l’expression du mannequin. Cette image est d’autant plus remarquable lorsque l’on sait qu’elle a été prise dans l’agitation des coulisses d’un défilé de mode, très éloignée de l’atmosphère contrôlée d’un studio. La combinaison de tous ces éléments offre une image unique, de très haute qualité, qui se démarque de celles que l’on a l’habitude de voir des coulisses. »

Matt Blyth
Editeur photo senior, Sydney

“J’ai eu la chance d’éditer cette image prise par Cameron Spencer cette année à l’Open d’Australie. Ma première réaction a été : ‘Oh ouah, c’est extra !’ Je n’ai jamais vu une telle image depuis que je fais de l’édition de photos de tennis et cela fait des années. Elle a été photographiée quasiment en plein cadre, elle est nette et surtout l’action est parfaite. Aviez-vous déjà vu un tennisman jouer à l’horizontal ? »

John Keeble
Editrice photo senior, Londres

« Nous voyons tous les jours des images sublimes, de celles qui vous laissent échapper un ouah ! Cette image m’a bouleversé par la tristesse de la situation. Lorsque je l’ai examinée de plus près, j’ai remarqué la manière dont ces deux garçons s’accrochent aux barres de chocolat et aux bonbons qu’ils ont reçu pour les consoler. Je me suis souvenu de mon fils à cet âge et de mon envie de le protéger. Je me suis aussi rappelé avoir voulu le réconforter avec une barre de chocolat à laquelle il s’est agrippé comme ces garçons sur l’image. Pour moi, cela montre bien toute la puissance d’une image. J’ai été bouleversé parce que je me suis senti triste. J’ai imaginé la vie que pouvait avoir ces deux enfants. Cela m’a fait réfléchir et me sentir reconnaissant. »

Larry Cutchall
Editrice photo senior, New York

“Le jour où j’ai reçu cette photo, je n’ai pas pu m’empêcher de m’assoir et de noter la date. J’ai scruté cette image du contributeur Alexander Koerner pendant longtemps. Le fait que ce coureur en détresse, qui était en tête de la course, et finalement arrive second, aidé par son frère qui termine troisième, cimente cette image. Tous les éléments d’une grande photo sont réunis ici : la dimension dramatique, l’intérêt médiatique et la composition. »

Sean Conway
Editrice photo senior, Londres

“Choisir une seule image parmi toutes celles que nous recevons chaque jour est une exercice compliqué.
Mais rien ne ressemble à cette photo du voyage de ces migrants prise par notre partenaire d’image Anadolu. Cette image résume à elle seule le voyage de tous les dangers dans l’espoir d’une ‘vie meilleure’. »

Elise Shively
Editeur photo, Los Angeles

“J’aime cette photo de Bill Murray et l’émotion qu’elle a réussi à saisir. C’est l’exemple parfait de ce que l’on peut appeler un ‘moment décisif’.”

Simone Brown
Editrice photo senior, Londres

“J’ai découvert cette photo de Stuart C Wilson à la Une du Guardian en allant au travail. Je me suis arrêtée pour mieux la regarder. C’est une image à la fois graphique et frappante. Elle vous aspire. Cette image met aussi en valeur la technique de ‘vue alternative’ qui consiste à aborder un sujet sous un angle différent. »

Juan Ramos
Editeur photo, New York

“Cette image, prise par David McNew à Los Angeles, témoigne d’une situation difficile entre la police et des manifestants anti-Trump. Parmi les nombreuses photos reçues ce jour-là, cette image illustre tout le désespoir de décennies d’objectivité éditoriales menacées. C’est un moment de précipice historique : lorsque les discours politique, social et culturel se transforment en affrontements de colère et que vous réalisez que votre maison ne sera plus jamais la même.”

Julia Liebscher
Editrice photo senior, Londres

“J’ai édité l’ensemble du travail du photographe Lintao Zhang pour la fashion week Mercedes-Benz printemps/été 2017 en Chine. Sur les milliers d’images que je visionnais, celle-ci s’est véritablement démarquée. Le contraste du noir et blanc avec les lignes nettes et la transparence du voile créent une belle composition. L’engouement du public donne une impression quasi dévotionnelle de l’instant.”

Rachael Jackson
Editrice photo senior, Los Angeles

“Je ne peux imaginer ce que cela fait de grandir devant les projecteurs et je n’ai jamais été dans les Caraïbes. J’aime vraiment cette image car elle donne un sens au lieu et au temps. Ces gens sont en vacances dans un endroit magnifique et tout d’un coup, le temps s’arrête lorsque le Prince Harry passe devant eux. Tous les regards se tournent vers lui alors qu’il continue à évoluer dans son monde à lui. »

Afton Almaraz
Editrice photo senior, New York

“Difficile d’oublier ce moment où Donald Trump traverse la scène du Congrès national des Républicains, et présente en grandes pompes sa femme Melania Trump. Le photographe Alex Wong était très bien positionné pour saisir cette entrée non conventionnelle. On ignorait si Trump allait faire une apparition éclair et si oui comment ? Alors que j’éditais sur place, je me souviens avoir entendu dans la salle média la chanson de Queen ‘We are the champions » débuter et, en l’espace de quelques secondes, l’entrée de Trump que Alex Wong a réussi à capturer. C’est une photo d’un moment mémorable qui immortalise bien plus que l’entrée de Trump dans une sorte de nuage de lumières braquées sur lui. Elle illustre toute la personnalité et l’art de la mise en scène de l’homme.

Rebekah Downes
Editrice photo senior, Londres

“Ce matin du 24 juin 2016 était surréaliste. La plupart des londoniens étaient stupéfaits. A l’annonce des résultats du référendum sur la sortie de l’UE, les réactions, partout dans le pays, relayées par les médias, ont créé un séisme entre joie et peur. J’ai travaillé sur de nombreuses photos ce matin-là, mais aucune n’a égalé celle de Rob Stothard qui a réussi à capturer l’état de choc dans lequel se trouvaient les partisans du ‘Remain’ lorsqu’ils ont appris la nouvelle du brexit. Dans les visages se lisent à la fois les sentiments de doute et de déception. Cette photo illustre bien ce qu’a ressenti 48,1% de la population ce jour-là. Dès que j’ai vu cette image, je l’ai immédiatement partagé via Twitter sur le compte@GettyImagesNews. Elle était tellement en contraste avec l’image de Jack Taylor et des militants pour la sortie de l’UE qui célébraient leur victoire.”

Brandon Choe
Editeur photo, Los Angeles

“Ces clones de Heidi Klum, qui font office de déguisement pour la mannequin lors d’Halloween, illustrent avec humour le côté narcissique du mannequin. Une expression particulièrement pertinente à l’heure de la culture Instagram, Heidi Klum passe au niveau supérieur en s’amusant à se dupliquer avec cinq sosies. Elle pose très naturellement sur le tapis rouge alors que les autres adoptent des postures différentes. Bien que chaque sosie soit aussi un mannequin, la comparaison est impossible. Le côté décalé rend cette photo particulièrement intéressante et peu conventionnelle. Si Halloween est bien le jour pour troubler les esprits, Heidi Klum a réussi.”

Maribel de la Torre
Editrice photo senior, New York

« Il y a beaucoup d’images qui me sont chères cette année. Mais cette photo de Mario Tama de sa première couverture du virus Zika au Brésil se détache vraiment des autres. C’était la première fois que je voyais de si près cette épidémie. Ce moment calme entre une mère et son fils m’en dit beaucoup sur le soin qu’a pris Mario Tama a montré l’effet dévastateur de ce virus au monde entier. »

Amy Zielinski
Editrice photo senior, Londres

« En mars, l’aéroport de Bruxelles était frappé par un attentat suicide. Il est rare qu’un photographe arrive aussi vite sur site et puisse informer les victimes avant que les autorités n’aient quitté les lieux. Dans ce cas précis, le journaliste georgien Ketevan Kardava était en voyage lorsque l’attaque s’est produite et il a pu photographier la scène. La femme située sur la droite de l’image, une hôtesse de l’air, pourrait être n’importe lequel d’entre nous, un voyageur de passage dans un aéroport ou une gare. On peut imaginer sa fatigue, le choc et la confusion. Elle nous fixe et il nous est difficile de détourner notre regard d’elle et de ses vêtements déchirés par l’explosion. La femme sur la gauche, au téléphone, appelle pour demander de l’aide ou pour rassurer des proches. On ne voit pas immédiatement qu’elle a la main couverte de sang. Dans cette image, on ne peut s’empêcher de s’identifier à ces deux femmes et leur situation à cet instant précis. C’est une photo terrible, je trouve, car elle reflète bien ce moment de chaos où vous vous retrouvez parmi les survivants d’un attentat monstrueux. »

Explorez plus de photos qui ont marqué cette année 2016 dans notre édition digitale de Year in Focus.