“C’était certainement un peu trop dangereux…”

Le photographe Getty Images Chris Trotman a couvert des centaines de courses automobiles du NASCAR (National Association for Stock Car Auto Racin – principal organisme qui régit les courses automobiles de stock-car aux États-Unis), mais il n’a jamais été témoin d’une scène comme celle-ci.

“Le secret de la photographie sportive pourrait se résumer en une phrase : être au bon endroit au bon moment et prêt à dégainer son appareil photo. Vous ne savez jamais quelle action incroyable vous allez pouvoir capturer.”

Le jour où il a pris cette photo qui figure en bonne place dans notre publication du meilleur de l’année 2015 Year In Focus, Chris Trotman se trouvait aux arrêts au stand des leaders de la NASCAR Sprint Cup Series sur le Pocono Raceway situé en Pennsylvanie. Quand il a entendu que la voiture de Brad Keselowski, le champion du Sprint Cup Series 2012, fonçait dans le stand, il s’est immédiatement mis en position à l’avant du stand.

“La voiture de Brad a déboulé en heurtant le stand. Ses freins étaient bloqués. Il ne pouvait pas éviter de foncer dans son équipe, » raconte Chris. “Le membre de l’équipe en charge de la roue avant gauche a sauté en l’air pour éviter d’être percuté et a atterri de manière plutôt élégante sur le capot de la voiture. La roue qu’il tenait dans ses mains a rebondi sur la voiture puis a terminé sa course folle à quelque 68 mètres sur la route des stands.”

La chute de l’équipier en charge du cric de voiture n’a pas été aussi gracieuse.

“Il a été fauché par la voiture : ses jambes et le cric de voiture se sont comme envolés dans les airs, » poursuit-il. “Il a vraiment eu de la chance que la barre de métal d’une dizaine de kilos ne lui retombe pas sur la tête. »

Après la collision, Keselowski a immédiatement retourné sa voiture. Son équipe l’a remise sur ses 4 roues dans les meilleurs délais. Une fois reparti, il a hurlé dans sa radio pour remercier son équipe et surtout s’excuser ; il a réussi à finir second de la course derrière le pilote Matt Kenseth.

“Heureusement, tout le monde s’en est bien sorti,” souligne Chris. “Les gars de l’équipe sont généralement des ex-athlètes en excellente forme physique et avec des réflexes incroyables.

“C’était certainement un peu trop dangereux. Le public a été choqué et a eu peur quand il a vu les pneus qui fumaient et ensuite les équipiers qui volaient,” dit-il. “Mais ce court moment de panique a vite été balayé par l’excitation et le sentiment d’avoir assisté à une action incroyable. C’est cela d’être au bon endroit au bon moment.”

Chris Trotman savait qu’il avait réussi à saisir un moment vraiment unique. Mais il sait aussi, depuis 20 ans qu’il exerce ce métier de photographe sportif, qu’un moment encore plus fort est à venir.  Il a, ce jour-là, quasiment jeté sa carte mémoire photos aux éditeurs et est retourné sans attendre sur la piste pour être prêt pour la prochaine image.

“Vous devez être toujours prêt,” conclut-il. “L’inattendu peut arriver en un clin d’œil.”

 

Découvrez le meilleur des images sportives de l’année 2015. Explorez notre publicationYear In Focus, disponible sur iBooks.